logo Université laval

Centre d'Études Marie-de-l'Incarnation

Marie-de-l'incarnation

Projet de recherche en cours

Depuis septembre 2009, des chercheurs se sont regroupés une « équipe de chercheurs » en vue de produire un nouveau projet de recherche intitulé : Croire et agir à l’aube de la modernité : regards pluriels sur Marie Guyart de l’Incarnation.

Ce projet de recherche débutera au printemps de 2010. Il vise à explorer les sources de la modernité et les postulats relatifs à l’identité du sujet qui en émerge. Peut-on parler d’un modèle unique de sujet moderne? Dans cette perspective, les œuvres de Marie Guyart de l’Incarnation et de ses contemporains révèlent de multiples réalités dont il est possible de suivre l’évolution et les répercussions. Au cours des quatre années visées, nous poursuivrons nos recherches selon quatre axes mobilisateurs.

Lectures croisées (2010-2011)

La première année (2010-2011), intitulée Lectures croisées, permettra de faire dialoguer nos interprétations des concepts centraux à notre projet, de préciser les enjeux anthropologiques de la modernité et de clarifier la portée existentielle et épistémologique de la modernité, de ses origines à aujourd’hui.

Le croire (2011-2012)

La seconde année (2011-2012) intitulée Le croire permettra d’identifier la logique et la dynamique du « croire » en ses sources, ses différentes manifestations, ses héritages et les différentes expériences qu’il génère dans le champ du spirituel et de la mystique au tournant du XVIIe siècle, particulièrement chez Marie Guyart de l’Incarnation.

L’agir (2012-2013)

La troisième année (2012-2013), intitulée L’agir sera consacrée à l’étude de « l’agir » tel qu’il se manifeste chez des acteurs comme Marie Guyart de l’Incarnation. Ces « agirs » bouleversent les ordres établis et mettent en branle de nouveaux projets de société.

Le(s) sujet(s) moderne(s)? (2013-2014)

La quatrième année (2013-2014) intitulée Le(s) sujet(s) moderne(s)?, vise à répondre à notre question centrale : les processus de construction identitaire génèrent-ils un modèle unique de sujet moderne? Nos travaux dégageront les dimensions paradigmatiques, structurantes, de ces sujets modernes qui émergent depuis le début du XVIIe siècle. Notre synthèse collective en appréciera de façon critique les principales forces et les limites.

 

L’équipe multidisciplinaire et interuniversitaire qui préside à ce projet est constituée de :